Planète TV

Planète TV

L'actualité télévisée en direct !


Jeremstar sort du silence pour la première fois : «C'est la dictature des réseaux sociaux»

Publié par Florent Rossi sur 22 Mars 2018, 20:40pm

Catégories : #News

Jeremstar sort du silence pour la première fois : «C'est la dictature des réseaux sociaux»

TMC diffusait un nouveau numéro de son émission quotidienne intitulée Quotidien et animée par Yann Barthès. Ce dernier recevait ce soir le blogueur Jeremstar.

Pour rappel, Jeremstar a été accusé en janvier d'abus sexuels sur mineurs par un jeune homme surnommé Aqababe sur les réseaux sociaux. Le journaliste de la télé-réalité a alors été entendu par la justice et une enquête a été ouverte et est actuellement traitée par le parquet de Nîmes. Pascal Cardonna, journaliste et ami de Jeremstar, est lui aussi impliqué dans les faits. Ce soir, Yann Barthès recevait le jeune homme qui s'est exprimé pour la première fois depuis l'affaire.

Immédiatement, Jeremstar a donné son point de vue concernant l'affaire qui le touche en plein cœur : «C'est une dérive de #BalanceTonPorc, c'est la dictature des réseaux sociaux, des conneries qui naissent sur internet... Twitter est devenu un déversoir de haine, une zone de non-droit. [...] La justice ne se fait pas sur Twitter mais dans un tribunal». Mais Jeremstar a-t-il lâché son ami Pascal Cardonna ? La question lui a été posée par Yann Barthès et le blogueur a expliqué que «c'est une désolidarisation» avant d'expliquer qu'il était «nécessaire de se désolidariser afin qu'[il] ne paye pas les pots cassés de choses qui ne [le] concernent pas». 

«Avez-vous utilisé votre notoriété pour permettre à Pascal Cardonna de rencontrer des mineurs ?» a ensuite demandé Yann Barthès. Jeremstar y a répondu très clairement : «Jamais. Jamais. Puis, de toute façon, vous vous doutez bien que si j'avais appris que mon nom ait pu servir d'appât, je ne l'aurais jamais toléré. Je suis vraiment le premier à encourager la liberté de la parole, la liberté de dénoncer des choses. J'encourage s'il y a des victimes réelles à se manifester auprès des autorités compétentes et non pas dans les colonnes d'un journal et sur les réseaux sociaux». Jeremstar a également annoncé avoir porté plainte contre Aqababe, la personne à l'origine des accusations portées contre lui. Par ailleurs, la baignoire est désormais terminée et les potins télé-réalité donnés par Jeremstar n'auront plus lien. Le principal intéressé à avouer qu'il arrête dès aujourd'hui mais qu'il reprend ses activités et qu'il va se mettre à de nouveaux projets et revenir sur C8 : «Je vais reprendre mes activités. J'ai lu que mon entreprise était en péril, désolé d'en décevoir certains mais pas du tout».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents