La grippe : symptome, traitements et vaccin

Se manifestant souvent par des éternuements, une toux sèche rebelle, les narines encombrées, une forte fièvre, des frissons… la grippe est une infection de voies respiratoires qui sévit souvent sous forme d’épidémies en période hivernale. Confondue parfois avec un simple rhume, elle peut être bien plus grave, au point de faire entrer en convalescence de plusieurs jours celui qu’elle touche. A ce titre, elle entraîne chaque année des milliers de décès chez les personnes âgées et les plus vulnérables. Voilà pourquoi ces dernières bénéficient d’un vaccin gratuit pour leur protéger de cette maladie. Découvrez à travers cet article les symptômes de la grippe, la prévention ainsi que les traitements pour s’en débarrasser.

Qu’est-ce que la grippe ?

La grippe (influenza) est une maladie infectieuse causée par un virus appelé « influenza virus » qui s’attaque au système respiratoire avant de se répercuter sur tout l’organisme. Tout comme le coronavirus, elle est contagieuse et se transmet directement par les postillons, les éternuements ou la toux. La grippe peut aussi se répandre par le biais des objets contaminés ou d’un contact avec une personne infectée.

Il existe 3 types de virus de la grippe dont le plus dangereux est le type A. Celui-ci circule également chez les animaux comme les poulets, les porcs, les oiseaux aquatiques et les chevaux. Le type B, le plus fréquent, est le responsable d’épidémies chez l’homme. Et le virus de type C ne provoque en général que des symptômes bénins proches du rhume.

Les symptômes de la grippe

La période d’incubation entre la contamination par le virus et les premiers signes varie entre 3 à 7 jours. Les symptômes de la grippe sont souvent :

  • Une forte fièvre qui peut atteindre 40° accompagnée de frissons et d’un malaise intense ;
  • Des douleurs articulaires et musculaires diffuses ;
  • Des maux de tête importants (céphalées) ;
  • Une sensation d’abattement accompagnée d’une perte d’appétit ;
  • Une fatigue excessive ;
  • Une atteinte des voies respiratoires se présentant sous la forme d’une toux sèche et douloureuse ;
  • Une congestion nasale…

Notez que le malade peut être contagieux pendant une durée moyenne de 6 jours. Et l’influenza virus a une durée de vie variable, soit :

  • Environ 5 minutes sur la peau ;
  • Quelques heures dans les sécrétions séchées ;
  • Entre 8 à 12 heures sur les vêtements, les papiers, les mouchoirs, etc.
  • Plusieurs jours sur une poignée de porte, les boutons, etc.

On peut éviter la transmission de la grippe par un vaccin et des gestes simples à adopter au quotidien.

Les préventions de la grippe

Le vaccin contre la grippe

La meilleure protection contre les virus de la grippe est de se faire administrer le vaccin contre la grippe. Puisque ces virus peuvent se muter en permanence et sont extrêmement instables, il est prudent de renouveler la vaccination chaque année.
Le vaccin contre la grippe est fortement recommandé chez :

  • La femme enceinte, quel que soit le trimestre de sa grossesse, car la grippe peut enclencher une fausse couche ;
  • Les personnes âgées de 65 ans et plus ;
  • Les sujets atteints de maladie respiratoires chroniques et d’insuffisances respiratoires aiguës ;
  • Les personnes cardiaques ;
  • Les nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque de la grippe grave (cardiopathie congénitale, déficit immunitaire congénital, pathologie pulmonaire, ou neuromusculaire, etc.)

L’immunité s’établit environ 3 semaines après la vaccination. Et comme en général les épidémies de la grippe surviennent d’octobre à mars, il est recommandé de se faire vacciner dès le mois d’Octobre.

Les gestes barrières pour limiter la propagation de la grippe

Bien que la vaccination reste la meilleure solution pour lutter contre l’influenza virus, il existe des gestes barrières simples qui contribuent à limiter la transmission de la grippe.

  • Si vous avez de la grippe, dès le début des signes grippaux vous devez limiter les contacts avec d’autres personnes, notamment celles qui sont à risque (les femmes enceintes, les personnes âgées de 65 ans et plus, les nourrissons, les personnes atteintes de certaines pathologies chroniques). A la rigueur, portez un masque chirurgical (à changer environ toutes les 4 heures) en leur présence ou dans des lieux trop fréquentés.
    Lavez-vous régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou à défaut avec du gel hydroalcoolique. Et lorsque que vous toussez, éternuez ou crachez, utilisez un mouchoir en papier à usage unique.
  • Et pour l’entourage d’une personne grippée, il est conseillé d’éviter les contacts rapprochés avec le sujet contaminé. Et en cas de contact avec celui-ci, il est nécessaire de se laver régulièrement les mains. Il est également recommandé de désinfecter fréquemment tous les objets touchés par le malade (poignées de porte, télécommande, téléphones, etc.).
  • Pour prévenir la grippe, il est aussi important de renforcer les anticorps en privilégiant une alimentation équilibrée, riche en minéraux et en vitamines C, D, en fer et en zinc. Vous pouvez également opter pour des compléments ou des remèdes naturelles pour booster les défenses immunitaires. Et surtout pratiquez du sport régulièrement, même en hiver, pour avoir un organisme solide.

Les traitements contre le virus de la grippe

Il existe des traitements et des remèdes naturels qui soignent la grippe. Ils comportent généralement :

  • Du repos au lit : le médecin prescrit en moyenne 5 jours d’arrêt de travail ;
  • Humidification et aération du logement au moins 10 minutes tous les jours, afin de renouveler l’air ;
  • Une bonne réhydratation ;
  • Une alimentation saine et suffisante, riche en vitamines, en fer et en zinc ;
  • Le port de vêtements légers pour éviter d’accentuer la fièvre, et quoiqu’on ressent des frissons, les couettes sont à proscrire ;
  • La prise des médicaments prescrits par le médecin pour guérir la fièvre ;
  • Boire du thé et des tisanes naturelles (feuilles de romarin, gingembre, citron, camomille, menthe poivrée, …) ;
  • Désencombrer le nez à l’aide des inhalations à la vapeur ou d’autres remèdes naturels de grands-mère comme peler un oignon, boire un verre d’eau mélangée avec du vinaigre de cidre et du miel…

Dans le cas où des symptômes de la grippe apparaissent, il est fortement conseillé de voir un médecin dans le plus bref délai, surtout quand on fait partie des personnes présentant une fragilité particulière. En effet, seul le médecin est capable de distinguer une grippe d’une autre pathologie ; il adaptera ainsi son traitement.

Une femme qui se mouche : un des symptomes de la grippe

La grippe se manifeste souvent par un nez bouché accompagné des éternuements, de la fièvre…

Une femme qui se mouche : un des symptomes de la grippe

La grippe se manifeste souvent par un nez bouché accompagné des éternuements, de la fièvre…